bio

rosbio_1                   Bio in italiano                       English bio

Rossella Piccinno (1978) est diplômée  en Cinématographie Documentaire et Expérimentale du Département de Cinéma de l’Université de Bologne (Italie), et a fait ses premiers pas en travaillant dans le cinéma d’animation et dans le théâtre de recherche. Elle débute dans la mise en scène en 2005, avec le court-métrage de fiction Interno sei (2005), suivi par les documentaires Mauritanie: anciennes bibliothèques dans le désert (2006),  To my Darling (2008), Voix de femmes natives et migrantes (2008), et le plusieurs fois primé Hanna et Violka (2009).
Successivement, elle a obtenu un diplôme en Cinéma et Arts Numériques au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains (Tourcoing, France), lors de deux années pendant lesquelles elle a réalisé le court métrage de fiction (S16mm) La mécanique de la grive (2010) et l’installation vidéo interactive Eruption of the end (Prix des Amis du Fresnoy 2011).
Au cours des trois dernières années elle a travaillé en tant qu’artiste en résidence en Islande, en Roumanie, en Angleterre et en France, en réalisant plusieurs projets transdisciplinaires entre le cinéma, la photographie, la vidéo, l’installation interactive. Pendant cette période, elle a élargi sa pratique à des processus participatifs, en travaillant souvent dans des zones «sensibles», parfois supportée par des anthropologues, des architectes, des urbanistes, des équipes pédagogiques et en synergie avec des autres artistes.
Actuellement elle vient de réaliser In Limine, un film d’art sur la mémoire de la Grande Guerre entre la France et le Portugal.

Démarche artistique

Le travail de Rossella Piccinno explore les identités culturelles en relation au temps et à l’espace. Sa recherche se questionne autour de la mémoire individuelle et collective et des relations entre la présence humaine et les paysages, naturels, urbaines ou industriels. Ses travaux mettent en œuvre une relation particulière, nostalgique au passé et ils sont caractérisés souvent par une voie mélancolique qui cherche l´humain parmi la nature et les choses inanimées.
Elle a débuté comme réalisatrice de films documentaires socialement engagés, et son approche reste liée à l’observation directe et à la recherche sur le «terrain», bien qu’elle détourne, de plus en plus, le documentaire sous d’autres formes. Dans sa pratique on peut remarquer une transversalité entre le cinéma du réel, la fiction, l’installation vidéo, avec une attention particulière aux relations entre le son et l’image.
Plus en général elle utilise l’art pour établir un contact profond entre elle-même et l’autre, en essayant de développer une prise de conscience de la notion «d’être au monde». Dans le processus créatif de Piccinno, le cinéma, la photographie ou les installations multimédia sont souvent utilisés comme prétexte pour guider une connaissance phénoménologique, personnelle ou partagée, tenant compte du processus autant que du résultat. Qu’elle travaille avec des professionnels ou qu’elle interagisse directement avec des gens dans leur vie quotidienne, Piccinno cherche à utiliser le film et l’art en tant que catalyseur social pour créer une plateforme d’écoute mutuelle afin d’essayer ensemble de briser des stéréotypes, de réinventer un imaginaire, d’élaborer un traumatisme, ou bien encore, de réactiver un archétype.
Pour cette raison, Piccinno a orienté sa pratique vers une approche qui mélange le genre performatif et le genre “ethnographique”, s’efforçant de rechercher un art et un cinéma qui soient «écologiques et à zéro kilomètre», réalisés avec les gens et non seulement pour les gens, à partir des éléments qui sont propres à un territoire et à son histoire.

Education

2009-2011 Diplôme avec mention en «cinéma et arts numériques», Le Fresnoy, Studio National des   Arts    Contemporains, Tourcoing, France.

2004-2005 Diplôme européen (IV niveau) en «Techniques de Productions Vidéo» , Ial, Imola (Bo), Italie.

1998-2003 Diplôme avec félicitations du jury en «Cinématographie Documentaire et Expérimentale», Département de Cinéma, Faculté de Lettres et Philosophie de l’Université de Bologne (Italie)

Résidences

2015: CLEA , Résidence/Mission, Flandre Lys, France (Janvier-Mai 2015)
2014: Lab-Labanque, Bethune, France (Janvier-Juin 2014)
2013: La Plate-Forme, Dunkerque, France (Novembre 2013)
2013: Claremont Studio CIC, Hastings, Angleterre (Aout 2013)
2013: CLEA , Résidence/Mission, Artois Comm., France (Janvier-Mai 2013)                                              
2012: Association Horizome, Strasbourg, France (Juin-Septembre 2012)
2012: Nes Artist Residency, Skagastrond, Iceland (Avril-Mai 2012)
2012: Engage Project, Bucarest, Romanie (Mars 2012)
2010-2011: Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, Tourcoing, France                                                                           
2009: Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et la Méditerranée, Skopje, Macedonie

Expositions

2014: Biennal de Arte Contemporanea del Fin del Mundo, commissaire Vittoria Biasi, Argentine (de Décembre 2014 à Février 2015).
2014: Ligne de Front, commissaire Philippe Massardier, exposition itinérante en Artois Comm., France
2014: Home Theahtre, commissaire Davide Ricco, Maam (Museo dell’Altro e dell’Altrove), Rome, Italie
2014: Strade, Finzioni, Magie – Festa del Cinema del reale, commissaire Valeria Raho (Damage Good), Castello Risolo, Specchia, Italie
2014: Washing by watch, commissaire Valeria Raho (Damage Good), Lavanderia Jefferson, Lecce, Italie
2013: Le Grands Magasins, La Plate-Forme, Dunkerque, France
2013: There-Here, Claremont Studio CIC, commissaire d’expo Christine Gist, Hastings, Angleterre
2013: Rituels Charnels, Boureau d’Art et de Recherche, Roubaix, France
2012: Assembler la ville, Theatre de Hautepierre, Strasbourg, France
2011:  Panorama 13, commissaire d’expo Bernard Marcadé, Tourcoing, France
2010: Panorama 12, Soft Machine, commissaire d’expo Fabrice Bousteau, Tourcoing, France
2009: Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et la Méditerranée, Skopje, Macedonie

Publications

2014: (en cours de publication) “Inchiesta sul documentario italiano contemporaneo”, de Cristiano Zuccotti.
2012: “Studies in Documentary Film” by Anita Angelone and Clarissa Clo, article de Edward Bowen (p. 263), Book Reviews Editor, US.
2012: “Multiplex Salento”, de Mattia Depascalis, Italie, Kurumuny edizioni.
2011: Encours, Panorama 13, Les presses du réel – Art contemporain, Le Fresnoy.
2010: “Young Blood”, annual dei talenti italiani premiati nel mondo.
2010: Panorama 12, Le Fresnoy Studio national des arts contemporains.
2009: “Hanna and Violka”, film dvd + book, de Rossella Piccinno, 2009, Italy, Anima Mundi and Kurumuny edizioni.

Works:

2014
In Limine (Film – France/Portugal, Full HD – 24’45”)
Déhalage (Film/Installation – France, Full HD – 28 min)
I Like Trees (Vidéo – Iceland, Full HD – 24 min en loop )

2013
You Will Always Cherish de Sea (Installation vidéo – Angleterre, HD – 8 min en loop)
On the Trails of Thordis (10 photos imprimées sur dibond; 2 vidéos – Islande/France, HD – 12 min et 10 min)

2012
There-Here, Evidences of Proximity (Vidéo en dyptuque sur 1 ou 2 canaux – France, HD – 15 min en loop)
Visites Inattendues (Installation vidéo interactive de photos gérées par Kinect – France, HD – 20 min en loop)

2011
Eruption of the End (Installation vidéo interactive gérés par Kinect – France, HD – 15 min in loop)

2010
La Mécanique de la grive (court métrage de fiction – France, film Super 16mm – 10 min)
Ciao Mammina (pocket film – France, téléphone portable – 15 et 08 min),

2009
Hanna e Violka” (documentaire de création – Italie/Pologne, mini dv – 53 min)

2008
To my Darling  (film sur l’art – Italie, mini dv – 26 min)
Come out from Hibernation (film expérimental sur 3 écrans – Usa, mini dv – 25 min)
Like Yesterday  (documentaire di création – Italie, mini dv – 05 min)

2007
Voci di Donne Native e Migranti (reportage – Italie, mini dv – 13 min)
Occhi negli Occhi, Memorie di Viaggio (film de voyage – Mauritanie/Italie, mini dv – 8 min)

2006
Mauritania: Città-Biblioteche nel Deserto (documentaire archéologique – Mauritanie/Italie, mini dv – 53 min)

2005
Interno sei  (court métrage de fiction – Italie, mini dv – 9 min)

Prix:

2012
Prix Spécial du Primo Festival Nazionale di Corti sul Lavoro al Femminile CAMFEMLAV, pour le documentaire “Hanna et Violka”

2011
Prix des Amis du Fresnoy pour l’installation “Eruption of the end” Panorama 13
Mention spéciale au Summer Corto Café Festival pour “ La mécanique de la grive
Mention spéciale du prix lycéen au festival Terra di Cinema de Tremblay-en-France pour ” La mécanique de la grive

2010
Valpolicella Film Festival, meilleur court-métrage “ La mécanique de la grive
Festival Visioni Fuori Raccordo, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
Etno Film Fest, sezione Etno Film, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
Festival lo Sguardo di Omero, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
A-Accoglienza Riace Film Festival, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
Quadra Film Festival, migranti il cinema dell’incontro, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”

2009
Med Film Festival (Rome), prix Open Eyes meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
Festival Obiettivi sul Lavoro, meilleur documentaire pour “Hanna et Violka”
A-Accoglienza Riace Film Festival, deuxiéme prix pour “Voices of native italian and migrant women”
Festival Eta beta Social Movie, mention spéciale pour “Voices of native italian and migrant women”
Dieci minuti film festival, meilleur montage pour “Like yesterday”

2008
Brixen Art Film Festival, meilleur film pour “To my darling”
Video Festival di imperia, meilleur documentaire de voyage “Occhi negli occhi, mémoires de voyage  “
Premio Caboto Film Festival, prix du public pour “Occhi negli occhi, mémoires de voyage  “
Prix Visions du Territoire pour “Voices of native italian and migrant women”
Concours donne Movie-ing, mention spéciale pour “Like yesterday”

Pratiques participatives

 2013 : CLEA , Résidence/Mission, Artois Comm., France (Janvier-Mai 2013).
Le Contrat Local d’Education Artistique (CLEA), est une résidence pendant laquelle des artistes sont invités à partager des « Gestes Artistiques » avec la population locale d’un certain territoire. C’est un moment de rencontre très intense, notamment avec un public d’enfants et de jeunes âgés de 3 à 25 ans. Pendant sa résidence/mission en Artois Comm., Rossella Piccinno a travaillé sur plusieurs niveaux, selon l’âge et l’orientation de son publique, en proposant, à la fois, d’être derrière ou en face de la caméra, souvent en travaillant sur les notions de pocket cinema et de caméra-stylo, au fin de créer des films collectifs composés par des fragmentes personnels.

(Pour plus d’info :https://rossellapiccinno.wordpress.com/category/residence-clea-artois-comm/)

2012 : Tournée des Mailles, quartier de Hautepierre, Strasbourg.
Lors de sa résidence de création à Strasbourg, dans le quartier de Hautepierre (zone urbaine classée comme sensible), Rossella Piccinno a aussi pris partie à la «Tournée des Mailles», 3 semaines pendant lesquelles, chaque après-midi, toutes les associations du quartier animent plusieurs ateliers. À cette occasion, elle a notamment mis en place un atelier vidéo, où les enfants venaient interviewés en couple des “meilleurs amis” sur la thématique de l’amitié.Lors de la même résidence, elle a aussi travaillé avec certains habitants à l’œuvre participative 67 Being Inside, qui présentait une installation dans l’espace publique de photos réalisées par des habitants et des interviews vidéo à partir de certaines des leurs images. (Pour plus d’info : https://rossellapiccinno.wordpress.com/category/strasbourg/)

2011 : Atelier vidéo sur l’autoportrait, Fresnoy, Tourcoing.
Atelier vidéo sur l’autoportrait conduit au Fresnoy, chaque semaine pendant 4 mois, avec une classe d’adolescents.