Happenings domestiques de lecture aléatoire – vol. 2 – Roubaix

Vol. 1 – Cosenza (Italie, 2016) : 10 photos 30 x 40 cm + une vidéo Full Hd + une installation sonore, acquisition du BoCS Art museum de Cosenza.

Credits : Photos, video and sound installation: Rossella Piccinno | Production: Bocs Art | Dimensions photo: 30X40cm | Papier photo: Hahnemühle Fine Art Baryta 325g | Contrecollage photo: toile de dimensions 40X50cm | Vidéo 16/9 Full HD, durée 26’38’’ | Paysage sonore, son stéreo, durée 10’43’’ | Année: 2016

Vol. 2 – Roubaix (France, 2018-2019) : le projet sera réalisé entre octobre 2018 et mars 2019. Production: Espace Croisé avec le soutien de la Drac Haut-de-France. Une exposition est prevue à Roubaix, en mai 2019.

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet “Happenings domestiques de lecture aléatoire” est tourné vers les livres et plus spécifiquement vers les lecteurs. Il vise à une série de gestes participatifs qui se déroulent chez les habitants.

Après les avoir rejoints chez eux ou dans des lieux partenaires, l’artiste Rossella Piccinno demande aux participants, de prendre leurs livres préférés et de les lire, chacun à son tour, en les ouvrant sur une page au hasard. Les phrases, une ligne ou deux maximum, créent ainsi un flux continu de lecture aléatoire. Chaque lecteur peut quitter la séance seulement après avoir trouvé une phrase qui résonne en lui et qui donne un sens à sa sortie. Cette phrase, que l’artiste demande d’écrire sur un papier, peut devenir ensuite le prétexte pour un échange entre les participants et l’artiste.

Toutes les actions sont documentées avec une captation visuelle et sonore. Les voix mixées ensemble donnent vie à une installation qui représente un portrait sonore de la ville à travers ses livres, par la voix des ses habitants.

“Happenings domestiques de lecture aléatoire” est un dispositif ludique offrant la possibilité aux participants de se rapprocher des livres. Dans une époque dominée par les écrans de nos portables et de nos tablettes nous sommes de plus en plus stimulés par des images visuelles et de moins en moins sensibles aux mots. Le langage et la pensée s’appauvrissent.

Avec ces “actions”, l’artiste a voulu mettre l’accent sur l’importance d’un retour au contact avec les livres. Un contact libre, désacralisé, décontracté, en opposition à une idée lourde du savoir qui nous éloigne du principe de plaisir. Ici l’aléatoire de la lecture permet de remettre en circulation des mots et des contenus autrement oubliés d’une façon tout à fait nouvelle. Ces phrases, décontextualisées de leurs textes d’origine, à travers le hasard résonnent et nous parlent autrement, c’est à nous d’en redécouvrir le sens.

L’aléatoire de la lecture est un élément indispensable pour rajouter de la magie et de la poésie à un “geste artistique” qui joue avec le sens et que l’on pourrait définir un héritier direct du dadaïsme et du surréalisme.

Ensuite des photos des Happenings qui ont déjà été réalisé

Cette entrée a été publiée dans . Bookmarquez ce permalien.