Sur les traces de Þordis

Projet multimédia composé par 3 video et 19 photo contrecollées sur dibond (Islande 2012).

Description du projet

“Sur les traces de Þordis” est un projet qui a amené Rossella Piccinno, d’Italie jusqu’au en Islande, sur les traces d’une prophétesse islandaises du dixième siècle. Un voyage à la recherche d’un féminin magique et chamanique, disparu dans la religion Chrétienne mais présente dans des cultures plus anciennes. Un travail d’inspiration jungienne qui réfléchit sur les archétypes et sur la possibilité de les réactiver pour interroger le féminin dans sa nature la plus profonde.

Artist Statement

Selon une statistique mondiale, depuis des années, l’Islande est le pays où les femmes ont acquis la plus grande égalité des droits par rapport aux hommes. En Italie, mon pays d’origine, 55 femmes on été victimes de fémicide conjugale de Janvier à Mai 2012, date de réalisation de la vidéo. En décembre 2012 on parlait de 105 victimes. Selon le rapport de Rashida Manjoo, relatrice de l’ONU, on peut définir ces crimes italiens comme “crimes d’état” parce que tolérés “par les institutions publiques, incapables de prévenir, protéger et défendre la vie des femmes vivant des formes de discrimination et de violence”.
En considération de cette situation tragique dans mon Pays, j’ai commencé à réfléchir sur les Archétypes féminins liés à ma culture du Sud d’Italie et j’ai décidé de faire un voyage en Islande, à la recherche d’un Archétype plus fort et précèdent à la religion chrétienne.
C’est comme ça que je suis tombée sur le village de Skagaströnd et sur son mythe de fondation. J’ai essayé de faire revivre Þordis, la première habitante du village, une femme vécue au 10ème siècle, respectée pour sa sagesse et pour ses pouvoirs magiques. Þordis vivait dans une ferme située au pied de la montagne de Spákonufell, sur laquelle elle montait à chaque jour pour admirer le paysage et pour peigner ses cheveux avec un peigne en or. La légende narre qu’elle était une femme très respectée et recherchèe pour ses conseils et pour ses sorts. Elle avait adopté un enfant qu’elle a aimé comme un fils et qui est devenu en suite le missionnaire qui a introduit le christianisme dans le Pays, en supprimant le paganisme dans le sang. Selon ce qui est narré dans les Sagas, Þordis, avant sa mort, aurait exprimé sa dissidence face à la colonisation chrétienne. Elle aurait caché son trésor dans un coffre sur le point le plus haut de la montagne en disant que “seulement une femme qui n’a pas été baptisée et qui n’a jamais entendue un seul mot de Dieu” pourra retrouver un jour ce trésor.
Que-est ce que symbolise le trésor de Þordis? Que-est ce que ça signifie cet archétype pour nous aujourd’hui? Comment le “réactiver”? Ce projet mené en Islande, entre avril et juin 2012, cherche une réponse à toutes ces questions.

PHOTO:

VIDEO:

  • Paesaggio con figura 

 

Credits: realisation et montage: Rossella Piccinno, cast: Rossella Piccinno, durée 11’17’’, Full HD 16:9, Islande 2013.

 Synopsis en français: “Paesaggio con figura” est la première vidéo de la série “Sur les traces de Þordis” un expériment jungien dans lequel l’autrice documente la réactivation de l’archétype de Þordis, prophétesse islandais du Xe siècle, sur elle-même et sur des autres femmes rencontrées sur place. Un voyage initiatique qui commence par une auto-définition d’elle-mêmes dans un paysage secoué par une  violente tempête de vent. Une tentative obstinée d’établir un dialogue avec les forces de la nature.

Note d’intension: “Ceci est la première vidéo produite dans mon voyage islandais. Quand je suis arrivée je me suis rendeu compte que le printemps en Islande n’est pas aussi doux comme ailleurs. La nature a une forte présence ici et  ce n’est pas facile de prendre sa prope caméera et d’allez tourner. Puisque je ne connais personne ici à Skagaströnd, je ne peux que mettre en scéne moi même au-delà de ma fenêtre. Intérieur extérieur, la réflexion s’impose encore. Moi voici ici, “Autant n’importe le vent”, en accord avec mon prénom. Désespérée et déterminée, je déclare: Je suis ici, de toute façon je vais tourner! “(Rossella Piccinno).

Sinossi in italiano: “Paesaggio con figura”, è il primo video della serie “Sulle tracce di Þordis”, un esperimento Junghiano in cui l’autrice documenta la riattivazione dell’archetipo di Þordis, profetessa islandese del decimo secolo, su di sé e su altre donne incontrate in loco. Un viaggio iniziatico che comincia da un’auto-definizione di sé in un paesaggio mosso da una violenta tempesta di vento. Un tentativo forsennato di stabilire un dialogo con le forze della natura.

Nota d’intenzione: « Ecco il primo video prodotto in questo mio viaggio Islandese. Appena arrivata mi rendo conto che la primavera in Islanda non è dolce come altrove. La natura ha una forte presenza qui e non è facile prendere la videocamera e andare a girare. Siccome non conosco ancora nessuno qui a Skagastrond, posso solo filmare me stessa al di là della mia finestra. Inside/Outside, la riflessione si impone ancora. Eccomi qui, “Via col vento”, in assonanza col mio nome. Disperata e determinata mi dichiaro: sono qui, ad ogni modo girerò! » (Rossella Piccinno).

English Artist’s Statement: ” This is the first video produced in this my Icelandic journey. When I first arrived I realize that spring in Iceland is not so sweet as elsewhere. Here the nature has a strong presence and it’s not easy to take the camera and go to shoot. Since I don’t know anybody here in Skagastrond, I can only shoot myself beyond my window. Inside / Outside, the reflection is still required. Here I am, ”Gone with the Wind” in consonance with my name. Desperate and determined I declare: I am here, however I will shoot! ” (Rossella Piccinno)

Film Still:

PAESAGGIO CON FIGURA

PAESAGGIO CON FIGURA è stato presentato nell’ambito di MAAM_HOME THEATRE, prima rassegna di videoarte domestica, che ha avuto luogo il 16 Maggio 2014 presso il MAAM_Museo dell’Altro e dell’Altrove di Metropoliz_città meticcia, Via Prenestina 913, Roma.
Further info: rossellapiccinno.com/2014/05/12/paesaggio-con-figura-in-anteprima-italiana-nellambito-di-maam_home-theatre-roma/

 

  • Sur les traces de Þordis, un mouvement, le double et l’archetype

 

 

Credits: realisation et montage: Rossella Piccinno, cast: Rossella Piccinno, durée 14’26’’, Full HD 16:9, Islande 2013.

Synopsis: cette vidéo a été tournée en Islande pendant une forte tempête de neige. Deux personnages essayent de se rencontrer: Rossella Piccinno, autrice de la vidéo et elle-même, dans le rôle de Þordis, prophétesse islandaise du Xe siècle. La vidéo exprime la tentative de l’artiste de se rapprocher, dans son intérieur, à cet archétype de femme forte et en profonde connexion avec les forces naturelles et spirituelles.

Film Still:

04_14382

 

  • Sur les traces de Þordis, trois mouvements  (Chris Castaneda, le rite du feu; Liz Lyton, deux prieres et un reve; Maria Osp, scene aux champs)

 

Credits: realisation et montage: Rossella Piccinno, cast: Chris Castaneda, Liz Lyton, ; Maria Osp; musique: Xander Clinthorn (C.worm), durée 14’26’’, Full HD 16:9, Islande 2013.

Synopsis:  Sur les traces de Þordis, trois mouvements, est une trace des performances improvisées par trois femmes rencontrées à Skagastrond, qui ont accepté de jouer pour un jour le role de la prophetesse, premiere habitante du village. Les performances ont été precedés et suivies par des intervues qui feront parti d’un film documentaire encore en production, sur la culture islandaise et sur le role de femmes dans ce Pays qui se confirme, depuis le 2009, comme le pays où les femmes ont acquis la plus grande égalité des droits dans le monde.

Film still:

 

This entry was posted in . Bookmark the permalink.