invitation!

Chers amis,

suite à ma résidence dans le quartier d’Hautepierre, chez l’Association Horizome à Strasbourg, J’ai le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition « Assembler la Ville » où mes travaux “Visites Inattendues”, “There/Here Evidences of Proximity” et “67 Being Inside”, réalisés ici pendant ces mois, seront exposés parmi les œuvres d’autres artistes (trouver l’invitation et le programme en pièce jointe), ce lundi 15 Octobre à 18:30h, au Théatre de Hautepierre.

En espérant avoir le plaisir de vous voir,

je vous embrasse,

Bien à vous,

Rossella

—————- “There/Here Evidences of Proximity”

 Vidéo en dyptique

Images des bâtiments de Hautepierre prises par les toits et scènes de vie quotidienne partagée par ses habitants. Distances du regard qui se comparent.

    Cette oeuvre propose un exercice du regard et, en même temps, est un témoignage de la manière dont on peut observer une réalité, comme celle de Hautepierre, en fonction du point de vue. La vidéo se présente sous forme de diptyque qui offre un contrepoint visuel entre l’espace statique des bâtiments et le tissu humain dynamique, en s’appuyant sur la dialectique intérieur/extérieur. De ces “essais de proximité” ressort une mosaïque d’actions, de situations, de personnages, qui témoignent de la complexité de Hautepierre et de la richesse de ses microcosmes culturels. Ces scènes de vie quotidienne peuvent être vues « par ici » et pas « par là-bas », avec un regard tout à fait différent de celui souvent exercé par les médias.

—————-

“Visites inattendues”

Installation vidéo interactive

Projection de photos nocturnes interactives, réalisées dans les mailles de Hautepierre.

  

Une présence évanescente se ballade pendant la nuit dans le mailles de Hautepierre. Cette femme mystérieuse représente à la fois un écho de la première résidente du quartier, à son ouverture dans les années ’70, et l’utopie, selon laquelle le quartier a été conçu, qui revient en visite pour un état des lieux. Qu’est ce qu’elle trouve? Quelles émotions animent ce retour?

Sur les traces de ces « visites inattendues » les spectateurs sont invités à la découverte d’un paysage urbain insolite où plusieurs dimensions se mêlent.

—————-

«67 Being Inside »

Installation photo et vidéo

Exposition dans l’espace publique de photos réalisées par des habitants et interviews vidéo sur certaines images.