Le Christ des tranchées – l’histoire

Je transcris ci-dessous un document, avec l’histoire du Christ de Neuve-Chapelle, qui m’a été courtoisement envoyé par la le Lieutenant-Colonel Alvaro Diogo de la “Liga dos cobatentes” portugaise.

Le Christ des tranchees_1 copia

<< Dans le secteur portugais de la Flandre, qui se trouvait entre les villes de Neuve-Chapelle et Lacouture, il y avait un calvaire avec un Christ cloué sur une croix en bois qui dominait le paysage des plaines environnantes .

Ce Christ ce n’était évidemment pas portugais, mais était dans le terrain défendu par le Corps Expéditionnaire portugais lors de l’offensive allemande qui a presque détruit la 2e Division d’infanterie .
Le 9 Avril 1918, sur cette plaine, pendant des heures, une tempête d’artillerie a chuté sens cesse. C’était l’offensive du printemps de 1918 de l’armée allemande. Le village de Neuve-Chapelle a presque disparu de la carte, ainsi transformé en décombres. La zone était jonchée de cadavres et entre eux il avait 7.500 Portugais de la 2e division de la CEP morts ou mourants.

A la fin de la lutte le Christ était resté debout, mais il était aussi mutilé. La bataille lui avait coupé les jambes, le bras droit et une balle avait traversé sa poitrine mais au milieu du chaos, il a été porté par les soldats qui ont réussi à se regrouper et à revenir vers les lignes alliées .
Il est presque inimaginable que, dans les barrages d’artillerie allemandes, qui ont décimé une grande partie du contingent portugais, un group de militaires à pu mener la statue du Christ, gravement endommagé, pour la mettre dans un endroit sûr où elle aurait pu être adorée à nouveau.

En 1958, le gouvernement portugais manifeste, chez le gouvernement français, le désir de posséder ce Christ mutilé. Devenu un symbole de la foi et du Patriotisme national il est depuis connu comme le “Christ des tranchées “.

L’avion est arrivé à Lisbonne, le 4 Avril 1958, un vendredi. Le Christ a était exposé en vénération dans le bâtiment de la chapelle de l’école de l’Armée jusqu’au 8 Avril, quand il fut conduit au monastère de Batalha et posé, le 9 Avril, à la tête des tombeaux des Soldats inconnus, l’un mort en Flandres, l’autre mort au Mozambique, dans la salle du Chapitre.

Ceci a été accompagné par une délégation de vieux combattants Portugais de la Grande Guerre, qui vivaient en France, et par une délégation de députés français, dirigés par le Colonel Louis Christian. Les cérémonies étaient une apothéose et des milliers ont défilé aussi à Lisbonne. (…)

Plus qu’un épisode de la Grande Guerre, les « Christ des tranchées » symbolise la foi que les soldats portugais ont gardé sur la ligne de front, en combattant mal approvisionnés pour presque deux ans, en se sentant abandonnés par leur gouvernementqui les avait envoyés à combattre pour quelque chose que la plupart d’entre eux ne comprenaient pas. >>

Ici la vidéo de l’arrivée de la statue du Christ de Nauve-Chapelle au Portugal:

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s